fissure dans un mur intérieur

traitement des fissuresLorsque l’on répare une fissure sur un mur intérieur, il faut essayer d’en connaitre la cause.

Ici, ( sur la photo ci-dessus ) la cause est dû à l’agrandissement de la maison et notamment de cette chambre. La jointure entre les briques ou les parpaings n’a pas été faite correctement. La liaison n’étant pas parfaite, la jointure s’est agrandit et a bougé. Le fait de reboucher la fissure ne va pas régler la cause ! Elle va cacher pendant un certain nombre de mois, voire d’années le fait que le mur bouge. Cependant cette méthode pour reboucher cette fissure en intérieur m’a garantit depuis plusieurs années des clients satisfaits.

Lire la suite

Découvrez la réalisation d’un relooking d’armoire …. Lire la suite

La plupart des blog ou magazines en ligne qui donnent des infos pour le grand public n’abordent souvent que la partie visible de la décoration. (couleurs, rendus, tendances, éxécution …).  Sur Renovao, je veux aborder non pas seulement la forme mais aussi comment réagissent les matériaux entre eux afin de bien comprendre les choix techniques à faire en rénovation et garantir une pérennité dans vos projets.

Le bois étant constitué de fibres il est non seulement sensible aux variations de chaleur mais aussi d’humidité, c’est un matériau qui « bouge ». il se dilate et se rétracte. Toute matière posée dessus devra donc être accrochée et flexible afin de suivre les mouvements du bois.

Tous les bois ne réagissent pas de la même façon façe aux phénomènes extérieur en fonction de leur densité notamment.

La couche d ‘accrochage

Voici une coupe dans un chêne encore humide. Vous y remarquez les « fissures » dans le bois qui prouvent son élasticité. Lorsque le bois sèche, ces crevasses se rétractent mais elles existent toujours et s’amplifient lorsque l’atmosphère est humide.  Il faut donc sur le bois utiliser des peintures très souples, mais aussi micro-poreuses afin de laisser transpirer les fibres du bois.

Poreux / étanche

Si le bois est vernis, sa porosité est nulle. s’il est brut , sa porosité est plus importante. il faudra donc augmenter la porosité du bois et donc poncer pour « casser » la couche qui bloque la porosité. On utilisera la technique du ponçage.

Si le support est « fermé » malgré le ponçage, bois dense par exemple il sera alors nécessaire d’utiliser une couche intermédiaire qui réalisera la jonction entre le bois et la peinture. les peintures technique julien sont de très bonnes qualité et répondent bien à ces contraintes.