Dans cet article je vous donne la méthode pour agencer un bureau qui vous soit unique.  Car vous êtes unique. 

Passez directement au sommaire si vous le souhaitez

Vous y passer combien de temps par jour ? C’est comme votre lit. Vous passer combien de temps a dormir la nuit ?  Ce sont les deux choses que vous faites le plus:

Travailler et dormir

Le bureau est l’ objet central.  C’est le produit. Je m’explique.

On y parle de disposition, de décoration de l’espace de travail, d’éclairage et d’ambiance, de plantes vertes, de dimensions et de normes, on vous donne des astuces, des idées…Mais avez vous déjà vu une approche centrée sur l’usager. Celui qui utilise le bureau. Pas vraiment. 

Alors, je vais vous donner les clefs pour que vous puissiez vous-même savoir quel espace de travail vous convient le mieux . Pas uniquement agencer, meubler et décorer mais d’abord comment vous travaillez et en quoi cela influe sur votre espace de travail.

C’est un travail d’architecture d’intérieur passionnant que de modéliser un nouvel espace de vie.

Je vous propose de partir d’abord de vous et de gérer ensuite les contraintes et les opportunités du lieu. Car le bureau n’est qu’une planche de bois. Et vous n’êtes pas qu’un travailleur !

On va y aller avec méthode. C’est justement ce qu’il vous manque et ce que personne ne vous dit.   Moi je m’y colle

  1. La question essentielle : Qui êtes vous ?
  2. Vous avez un côté Artiste : voila a quoi peut ressembler votre bureau
  3. 3 règles a respecter pour agencer votre bureau.
  4. La position de la lumière dans le bureau
  5. Se cacher de la vue des autres dans son bureau
  6. S’isoler du bruit ambiant dans son bureau
  7. Un bureau partage dans mon dernier projet de colocation
  8. Et vous ? Votre bureau vous ressemble ?

Qui êtes vous ?

Comment savoir qui l’on est sans se référer a des modèles. La connaissance de soi passe toujours par la connaissance des autres. 

C est l’inspiration.

Pourquoi Pinterest a tant de succès ? Car nos idées surgissent par le miroir. C’est pourquoi je vous suggère, dans le cas de votre bureau mais de tout autre projet que vous aurez d’aller a la pèche aux inspirations. Vous devez ressentir une affinité, un sentiment d’appartenance avec ce que vous voyez.

J e vais vous dire un truc.

Le prof que j’ai préféré lors de mes études en génie civil, c’était un architecte qui avait fait venir ses élèves (dont moi) pour l’aider a refaire sa toiture terrasse un weekend. De la j’ai su que l’architecture c’était mon truc. Ce mec était un miroir pour moi. Il m’inspirait.

C herchez votre miroir pour apprendre a mieux vous connaitre et a savoir ce qui est fait pour vous.

Prenons quelques exemples 

Le bureau de Steve Jobs. 

Un grand bureau très profond. Il doit manger devant son écran. Tout est en vrac. c’est un mec pressé. Si vous êtes quelqu’un de pressé, prenez un énorme bureau car vous n’aurez jamais le temps de ranger et comme vous êtes d’un tempérament pointilleux (c’est le cas de Steve Jobs) vous ne supportez pas de femme de ménage. 

Le bureau de Tina Fey. 

La reine du post it 😉 Vous voyez un joyeux bordel mais ne vous y fiez pas. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elle n’est pas claire dans sa tête ! Tina est une Actrice, scénariste, productrice et humoriste américaine célèbre des années 70. Son bureau c’est son cocon, sa maison, seuls les intimes y accèdent (son enfant ). Elle doit comme nombre d’artistes maturer ses projets et ensuite d’un seul jet les produire. Un bureau en haut, un bureau en bas …et vous comment travaillez vous . Vous auriez besoin d’un grand fauteuil club ou d’un hamac pour lire, et puis ensuite passer a table pour rédiger votre prose sur votre mac  ? 

Le bureau ouvert de Zuckerberg

Bureau froid par excellence. Mark est plonge dans son code et peux se déconnecter de son entourage. Pas de bordel nécessaire ou le strict minimum. le rangement est inutile. bureau de geek classique. par contre il faut en général une musique de fond. Vous avez vu le film The big short dans lequel  Christian Bale joue le rôle de Michael Burry et vit sous perfusion dune musique heavy metal qui chasse tous ces collègues et le cantonne seul dans son bureau. Ce mec est totalement associal. Etes vous bureau partage ou bureau solitaire ?

 

A quoi ressemble votre bureau d’artiste

L’artiste vit son espace de travail comme un atelier créatif 

Le processus de création d’un artiste est un acte complexe. Le peintre peut avoir besoin de s’isoler pour s’inspirer avec de la musique avant de peindre , un violoniste peut aimer regarder des tableaux comme imaginaire sonore. Chaque cas est unique. Mais il y a a mon avis une même approche qui est de disposer autour de soi d’un univers permettant de susciter l’acte créatif. 

L’artiste envahit son espace. Son bureau est son lieu de vie. Il faut le penser comme un tout. 

Stéphanie Guéritaud sur son blog deconome traite de l’aménagement d’un atelier d’artiste et j’y observe deux choses :

  1. Un lieu central de travail pareil a un ilot.
  2. des parois d’exposition et de rangement autour
  3. pouvoir tout laisser trainer … A sa place 

Le bureau est au centre (si la lumière provient d’une verrière centrale) ou proche d’une fenêtre ou d’une porte fenêtre. on doit si possible pouvoir tourner autour ou y accéder facilement , y poser tout ce dont on a besoin pour créer.  Laisser murir son œuvre … sans rien déranger. 

Les tréteaux fixes sont synonymes de table d’artiste. Ils sont amovibles et permettent d’y poser des plateaux de grande dimension pour un poids relativement léger. L’équivalent en table serait trop petit et trop lourd. L’acacia est un bois blond et résistant. Moins cher et lourd que le chêne ou les bois exotiques, il supporte en outre bien l’humidité relative des jardins d’hiver remplis de plantes. Si vous dessinez vous aurez besoin de tréteaux amovibles permettant d’incliner le plan de travail.

Les plateaux sont aussi synonymes de table d’artiste avec un souplesse sur les dimensions. J’irai chez ikea prendre un plan de travail MÖLLEKULLA de dimensions 186 cm x 63 cm x 3,8 cm et vous avez un bureau d’artiste de presque 2m sur 65 cm pour un Budget imbattable d’environ : 200 euros.

Ci-dessous, un rendu rapide vous permettra de vous rendre compte facilement du possible résultat pour placer vos prises et de l’emplacement disponible.

Faites de votre bureau votre sanctuaire

Pour agencer un bureau qui vous soit unique sachez d’abord comment vous travaillez. Vous êtes plutôt digital nomade , développeur, trader, vous vivez connecté et puisez vos connaissances en ligne: vous avez besoin d’un bureau de taille normale, de poser une enceinte Bluetooth, de mettre éventuellement un double écran, un bon éclairage et la lumière du jour vous gène presque. Elle vous ébloui et comme les gamers vous préférez la pénombre. Votre bureau est un coin de table

Vous êtes plutôt un artiste, Vous avez besoin d’étaler votre univers , d’admirer et de consulter de vieilles archives de papiers moisis, d’odeurs, de lampes , d’ambiances, de tableaux. Votre bureau est un loft 

Et puis si vous aimez la nature, choisissez des matériaux naturels comme le bois. Vous êtes plutôt urbain, pensez alors metal.

Penser un bureau qui vous ressemble, ca passe par votre fort intérieur. 

Moi par exemple j’aime les grands espaces et j’ai besoin d’avoir un champ de vision bien dégagé devant mes yeux. je me met directement devant la fenêtre. je suis obligé de baisser les rideaux car je suis ébloui mais je suis dans mon jus. 

Passer du temps a creuser votre façon de travailler et votre bureau naitra de cette quête. 

Agencer un bureau qui vous soit unique, ce n’est pas que de la technique (comme on va le voir: lumière, disposition..) mais une conséquence de votre personnalité.

merci au site Famousworkspaces pour votre collaboration. 

Un peu de technique quand même. 

3 regles pour agencer votre bureau : L, V, S

L comme lumière. Bien se positionner par rapport a la lumière naturelle (L) ou artificielle. L’éclairage doit venir sur le coté, voire de 45 degrés en arrière. Pas de face afin d’éviter les contre-jour (surtout si vous travaillez sur écran), ni de derrière car alors vous empêchez la diffusion de la lumière. Ideal aussi une lumière qui vienne d’au dessus et qui se rapproche du lieu de travail. Fini les spots au niveau du plafond. 

V comme vue. Se cacher de la vue des autres personnes de la pièce ou qui pourraient venir d’autres pièces mais les voir arriver. Bref, Voir sans être vu, telle est la règle de l’intimité.

S comme son. S’isoler du bruit ambiant. le phonique doit être pensé très en amont de tout projet d’architecture d’intérieur. Plus loin je vous montrerai comment j’ai décidé de créer un espace télétravail dans ma dernière colocation plutôt que de faire un grand dressing et bien isolé phoniquement.

 

La position de la lumière dans le bureau

Lumière.

Quand vous disposerez les sources d’éclairage de votre bureau, pensez le en 3 points . de la même façon qu’un photographe va éclairer un modèle. Une source a 45 degré sur le cote, a 45 degré sur le cote oppose mais plus bas et une source verticale du dessus comme l’éclairage des verrière des ateliers d’artistes. je vous montre comment je l’ai conçu dans une des chambres de mon dernier projet de colocation.

L’éclairage vertical : Source 2

Vous chercherez a disposer une lampe suspendue qui puisse descendre a environ 100 cm au dessus de votre bureau. Ensuite bien évidemment il vous a adapter votre suspension au style de décoration que vous aurez choisi.

  • Si vous optez pour une décoration de style Industriel , les suspentes clock work sont idéales, car adaptables en hauteur et permettent de diffuser la lumière sur l’ensemble du bureau.
  • Si votre style est plutôt « bord de mer » comme j’ai moi même décidé de décorer, je vous conseille  la suspension en osier qui propose les mêmes caractéristiques d’éclairage
  • Si vous êtes plutôt scandinave alors optez pour  la suspension Xindaxin afin de ne pas faire de faute de style.

L’éclairage latéral: Source 3

Vous chercherez a disposer votre bureau dans la mesure du possible perpendiculairement d’une source de lumière naturelle, soit proche d’une fenêtre ouvrant vers l’extérieur. Si vous installez un bureau dans une chambre aveugle ou bien que vous ne puissiez pas disposer votre bureau pour une question de place proche d’une fenêtre , faites venir une source lumineuse de type panneau lumineux en led a 5000 k qui va approcher la température de la lumière du jour et devra apporter la même intensité lumineuse (environ  140Lm / W . lumens par watt). 

L’éclairage latéral bas : Source 1

Enfin il est bon d’avoir un point d’éclairage plus chaud et proche du bureau sur le cote oppose a la source lumineuse naturelle. Cette source apporte une touche plus sensible dans l’éclairage et peu ponctuellement être allumée seule. optez pour une led  a 2700 k qui va apporter une température de couleur chaude. Ambiance recueillie le soir par exemple. 

Comment j’ai agence mes bureaux dans mes projets de colocation

Je vous montre ici un rendu avec Pconplanner pour un projet de bureau dans un appartement en cours de travaux sur Paris.

Observez les 3 sources lumineuses du bureau. la source naturelle, la source verticale avec une suspension réglable ainsi que la lampe de bureau que l’on peut disposer plus finement sur un livre ou un écran. Lorsque vous fournirez votre plan de distribution électrique [ formation Réaliser un projet d’architecture d’intérieur avec Pconplanner]a votre électricien pensez a ces divers points lumineux.

 

Se cacher de la vue des autres

Vue.

Se cacher de la vue des autres. Ok vous êtes comme la plupart. Vous n’avez pas de pièce dédiée. Moi qui ai travaillé chez moi depuis de nombreuses années, le bruit certes est dérangeant mais le plus gênant c’est de savoir que quelqu’un vous observe derrière votre dos.

Pas d’intimité, voila le pire.

Il faut donc créer une séparation visuelle afin de séparer le volume d’une pièce en 2 volumes distincts.

 

Les japonais dont la densité de population au travail dans leur pays est importante ont invente les paravents amovibles. ils ont besoin de cloisons amovible et utilisent des paravents a base de feuilles de riz. vous avez aussi la possibilité de choisir des paravents en bois pliants (et donc facilement rangeables) semi occultants .

S’isoler du bruit ambiant

Si vous avez besoin de vous isoler en plus du bruit ambiant, orientez vous pour les cloisons acoustiques. Vous vous isolez de la vue ET du bruit. Mais je vous déconseille les cloisons dites acoustiques qui sont hors de prix. J’enregistre mes vidéos de formation avec des panneaux faits a partir de rideaux épais et couvertures en laine. Je n’ai jamais trouve d’aussi bons absorbants sonores pour un pris dérisoire. Solution intermédiaire possible: Prenez un cadre et suspendez des rideaux en tissus opaques et épais. 

Un bureau partage dans ma dernière colocation

En plus des suspensions , je propose une double prise (lampe de table et ordinateur) a une hauteur de 100 cm . La hauteur du bureau est a 75 cm. Pas oblige de passer sous la table pour brancher sa lampe ou son ordi. Une prise supplémentaire a été pensée de l’autre cote pour brancher éventuellement un répéteur afin d’augmenter le signal wifi.

Ici aussi je prévois un éclairage par suspension verticale afin de faire pointer la source lumineuse directement sur l’objet a éclairer. 

Le bureau a la maison va forcement prendre un nouvel essor après la pandémie.  Ainsi que le télétravail . Et cela va forcement impacter les décisions des colocataires lors de leurs visites. J’ai décidé de faire un choix assez radical mais stratégique. Créer un espace de coworking qui permette a deux personnes de travailler ensemble. Du coworking dans une colocation. Un service supplémentaire en dehors de la chambre.