Vous savez ce qui a une incidence directe sur la rentabilité de votre colocation ? C’est la qualité de l’isolation phonique. En effet, comment vous pouvez Réussir l’isolation phonique de votre colocation

C’est ce que vous allez voir dans cet article.

bruit-colocation

Malheureusement comme le son ne se voit pas, personne n’y fait attention lors d’une visite.

Pourtant c’est en partie sur ce point que vous vous distinguerez de la masse des colocations sur le marché.

Vous pourrez fixer un prix de location supérieur aux autres et avoir bonne réputation.

C’est simple !

Si les colocataires souffrent de problèmes de bruit de voisinage ils s’en vont. Et ils font passer le message dans leur réseau.

C’est pas bon pour vous.

Stratégiquement vous devez réussir l’isolation phonique de votre colocation si vous ciblez les colocations haut de gamme.

Ici , par exemple, sur Valencia, les étudiants Erasmus qui sont satisfaits de leur logement vous servent de commerciaux et soit cherchent un nouveau colocataire pour remplir et rentabiliser leur colocation, soit un repreneur lorsqu’ils quittent leur logement.

C’est tout bénef ! 

Mais lorsque l’on sait que le truc qui gêne le plus les colocataires après la saleté c’est le bruit,  alors vous avez intérêt à maîtriser le problème le plus en amont possible.

 

Colocation : mollo, le volume.

« Quand j’ai rapporté ma guitare à l’appart, Cindy a trouvé l’idée sympa. Deux mois plus tard, elle me suppliait de réduire mes séances guitare-voix en sa présence.

En effet, mes vibes en boucle sur les trois accords redondants que je sais enchaîner, à la longue, ça peut être lourd. Pour acheter mon piano, j’attendrai. »

Élodie, 20 ans, en colocation depuis 8 mois

ou alors 

Colocation : un lit qui ne grince pas, c’est mieux
«  Se faire bercer par les couic couic des vieux ressorts du lit de ma coloc quand son copain dormait à la maison, c’était insupportable.
J’ai hésité avant de le lui dire. En fait, elle se sentait aussi mal à l’aise que moi…
En attendant qu’on ait assez d’argent pour renouveler le mobilier, leurs câlins, c’est chez son copain. Ou quand je ne suis pas là.  » Gaëlle, 23 ans, en colocation depuis 6 mois

 

Le turn over est un handicap lorsque vous faites de la colocation car :

  1. Cela augmente le travail de gestion pour retrouver de nouveaux colocataires. 
  2. Vous louer moins longtemps
  3. Le bouche à oreilles joue contre vous. 

Alors comment réussir l’isolation phonique de votre colocation sans vous ruiner et en le faisant correctement. 

Car si cela est mal réalisé cela ne sert a rien. 

Il existe des normes pour l’isolation phonique des logements des bruits extérieur mais pas des sons à l’intérieur du logement. 

On connait les espagnols comme étant assez bruyants et c’est le cas. En plus les logements même rénovés récemment sont très succinctement isolés. Et quand ils le sont c’est souvent mal fait. Les artisans n’ont pas la culture. Les gens vont se plaindre du bruit mais ne feront rien pour remédier aux problèmes de bruit… si.. appeler les flics.

Règles d’agencement des espaces

Si vous rénovez totalement et que vous bousculez totalement la distribution des espaces, la façon la plus logique pour réussir l’isolation phonique de votre colocation est de redistribuer les espaces en respectant la règle de base qui est de séparer la zone de vie de la zone de nuit.

  1. Ne pas avoir de cloison mitoyenne entre pièces de vie et de nuit : pas de lien entre salon et chambre notamment
  2. Si la configuration du logement fait que le salon et la chambre ou que 2 chambres sont mitoyennes alors la solution la plus efficace doit se faire dans la pièce où est produit le bruit afin de l’empêcher de quitter la pièce d’où il est produit.
  3. faire les salles d’eau ou la salle de bain comme zone tampon entre ces 2 zones. La zone tampon peut aussi être un dégagement ou un  couloir qui serviront d’amortissement phonique.

istribution-de-lespace-zones-de-vie-zones-de-nuit-renovao

Bruits d’impact et bruits aériens

Avant de foncer bille en tête, vous avez surement envie de savoir comment le son fonctionne et comment sont générés les types de son ? Il existe en fait 2 types de transmissions des ondes sonores que vous pouvez trouver dans votre colocation :

  1. Les bruits d’impact (bruits générés par le contact ou chocs sur un élément de structure, de construction ou d’équipement 
  2. Les sons aériens ( bruits générés par les voix, les moteurs, des sirènes, 
  3. Les ondes sonores mixtes ( bruits générés par des portes qui claquent, le marteau piqueur …) bruits d’impact et aérien en même temps.

Comment se propagent ces types de son :

  1. les sons aériens se propagent dans le milieu ambiant (l’air ) 
  2. Les bruits de contact se propagent aussi dans un milieu (béton, carrelages, tuyaux …) solide.

Le marteau représente le bruit d’impact et le micro le bruit aérien. 

Une solution rapide et super économique pour réussir l’isolation phonique des sols de votre colocation sont les tissus. Ils peuvent permettre d’éviter que les voisins du dessous ne viennent se plaindre si vos colocataires jouent aux claquettes sur les carrelages ou ne parlent trop fort dans leurs chambres:

  1. Mettre des tapis dans les zones les plus passantes et qui ne craignent pas de projections …) essentiellement les couloirs
  2. La moquette revisitée naturelle. la moquette de type cisal est une solution isolante excellente comparée aux autres revêtements comme le PVC, le carrelage ou le parquet. Plus rapide à poser, elle permet de réduire les bruits d’impact de 25 à 34 dB pour un coût modique. 
  3. Le jonc de mer est aussi un absorbant de l’onde sonore . Sur le plan acoustique, l’amélioration  est considérable : les bruits provoqués par des impacts ou des chocs sont atténués, les sons aériens (bruits de pas, diffusion de musique, chocs …) sont partiellement absorbés
  4. Placer des rideaux (le tissu est un super absorbant des ondes sonores) essentiellement dans les chambres et salon.
  5. Placer vos armoires ( qui seront remplies de Vêtements ) le long des cloisons mitoyennes entre chambres: Les vêtements y joueront le rôle d’absorbants du son. 

Isolation vs absorption

Une chose qui n’est pas bien comprise par la majorité des gens est qu’il y a une différence fondamentale entre :

  1. L’isolation phonique : schéma A 
  2. L’amortissement phonique : schéma B

L’isolation est réalisée par un matériau qui va jouer le rôle de barrière. L’effet barrière est possible si le matériau est très dense, lourd, dur et va faire rebondir les ondes sonores. L’onde générée par le choc ou la voix va se réfléchir sur la paroi dense qui ne pourra pas entrer en vibration à cause de la densité de la paroi isolante.

Sur le schéma A, la paroi dense ne vibre pas et renvoi l’onde dans ses plate-bande

Sur le schéma B, la paroi dense vibre un peu et l’onde résiduelle est absorbée par la paroi orange qui va casser l’onde et donc réduire le bruit.

L’amortissement est réalisée par un matériau qui va jouer le rôle d’absorbant de l’onde sonore et va piéger et casser l’onde. 

Dessin renovao avec Pixlr E : Effet masse et ressort isolation phonique

ISOLATION : On parle aussi d’isolation lorsque l’on veut s’isoler d’un bruit provenant d’une source extérieure (pièce voisine)

INSONORISATION : On parle aussi d’insonoriser lorsque l’on veut faire en sorte que le bruit provenant d’une source intérieure ne puisse pas sortir à l’extérieur de ce local. 

Les pièces d’une colocation on donc besoin d’être en même temps isolées (pour que les sons extérieurs ne puissent pénétrer à l’intérieur et et insonorisées pour que le son ne puisse sortir à l’extérieur.

La loi masse – ressort – masse

Pour être efficace entre 2 pièces , vous devrez associer les 2 dispositifs DUR (Masse)  / MOU (Ressort) / DUR (Masse) 

  1. Le dur constitue la réflexion de l’onde
  2. Le mou constitue l’absorption de l’onde non réfléchie. 

Un peu de technique mais si vous voulez vraiment comprendre et maîtriser votre acoustique et savoir quels matériaux choisir alors vous devez en passer par là. 

masse ressort masse colocation

Dessin renovao avec Pixlr E : Effet masse et ressort isolation phonique

Les fréquences que l’on rencontre dans une colocation et comment les piéger ?

  1. Les ondes à fréquence basse ont plus d’énergie (pression acoustique) que les aigus. Pour les absorber il faut donc des matériaux qui vibrent 
  2. Les aigus

Un autre élément important est la fréquence qui ne sera pas gérée de la même façon par les matériaux que vous utiliserez.

Il est plus facile de réduire les bruits aigus que les bruits graves. Certains matériaux vont être davantage destinés à freiner les graves et d’autres à piéger les aigus.

prenons un exemple :

  1. La voix grave d’un garçon 
  2. la voix aiguë d’une fille 
  3. la guitare électrique
  4. La guitare acoustique
  5. la radio
  6. les chocs sur les murs ou les sols

Quels matériaux utiliser pour réfléchir l’onde sonore (masse) 

  1. Le plâtre ( une plaque de placo phonique ou 2 plaques de placo classique) 
  2. la brique (monter un rang de brique de 7cm avec une lame d’air de 1 cm entre la cloison et la brique) 
  3. le bois : placé dans l’air, une grande partie de l’onde est réfléchie par le bois, environ 99 %, tandis que le faible pourcentage restant est absorbé et transmis dans le bois.
  4. Un sandwich  bitume-plâtre : Le bitume apporte la densité et va vibrer avec les basses)

Quels matériaux utiliser pour absorber l’onde sonore

  1. La laine de verre
  2. La laine de roche : La laine de roche est meilleure que la LV du point de vue phonique, mais attention, il ne faut surtout pas la tasser pour que son rôle d’amortisseur soit efficace. 
  3. La ouate de cellulose. 
  4. Les tissus 

Solutions acoustiques pour une colocation

La solution la plus économique est d’abord d’insonoriser vos pièces en piégeant les sons pour éviter qu’ils ne sortent. 

Cela passe par les rideaux, les tissus, les tapis, les meubles… 

Ensuite isoler dans chaque pièce pour que tous les sons qui n’aurai pas été absorbés soient réfléchis. 

Le problème de la cloison sèche c’est qu’elle est légère ( peu dense) et qu’elle vibre. C’est pour cela que je préfère les cloisons plus denses en briques de 7 cm ou de 10 cm malgré leur poids.

Dans les appartements espagnols de Valencia qui datent des années 60 et 70 , les cloisons ( et même les murs de refends, c’est à dire mitoyens avec d’autres propriétaires) sont constituées de briques soit de 5 cm pour les cloisons soit de 7 cm pour les refends et recouvert d’une couche de plâtre de 1 cm environ. 

C’est totalement insuffisant pour isoler ou insonoriser un appartement ou des chambres entre elles.

On pourrait donc associer la cloison sèche avec un rajout de masse supplémentaire de plâtre ou de brique, ce que l’on appelle un doublage.

Le doublage des cloisons existantes 

  1. Passer en plaques de 15 mm et Doubler les plaques : Cela donne une cloison de 15×2 x2 . Soit 60 mm d’épaisseur en plus et donc des cloisons de 140 mm d’épaisseur totale.
  2. Rajouter une plaque de 15 mm d’un côté et de l’autre côté , 40 mm d’absorbant (laine) et 15 mm de plaque de plâtre.

Les points faibles 

Les angles des murs

L’air est votre ennemi. Pourquoi ? Parce qu’il véhicule les ondes sonores. 

Les angles des murs parfois laissent passer le son d’une pièce à l’autre. Passez un mastic dans l’angle tout simplement que vous pourrez repeindre ensuite. 

Les portes

Le son passe sous les portes, par les feuillures, par la poignée et la serrure.. Vous pouvez mettre un joint phonique à l’intérieur du cadre. 

J’ai placé des portes en pin Massif dans ma dernière colocation . je paie 350 euros environ la porte fourniture et pose mais je ressent vraiment la différence.

Les fenêtres

Prenez une structure de genre 6/16/4 , 6 mm à l’extérieur au niveau de la rue. Le verre est un bon isolant phonique car dense et sa structure moléculaire réfléchit bien les ondes. 

Les piliers

Les sons d’impact se transmettent notamment par les piliers de structure d’un appartement à un autre. Il faudra les entourer d’un sandwich laine et plâtre ou laine et bois par exemple. 

Le faux plafond

Faire un faux plafond isolé coûte globalement entre 40 à 60 euros le m2. 

Les sols

Mettez des tapis c’est le plus rapide et le moins cher. Vos tapis peuvent être lourds et en même temps absorbants. 

Les conduites 

Protégez les conduites de descente d’eau usées. 

Shopping List 

  1. Mettez un Tapis dans votre couloir : Casa Pura fabrique des tapis sur mesure qui s’adaptent parfaitement à la longueur de votre couloir.
  2. Placez des rideaux à chaque fenêtre : Choisissez des rideaux épais et occultants et isolants pour vos chambres et votre salon.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.