6 exercices pour débuter le dessin d’architecture. 

Les bases pour débuter le dessin d’architecture demande de maîtriser trois points :

  1. La dextérité : Apprendre à maîtriser les mouvements de votre main afin d’avoir un rendu plus souple. 
  2. L’observation : Apprendre à mieux observer ce que vous voyez afin de transmettre ensuite mieux vos idées par le dessin. 
  3. La représentation : Apprendre à transmettre vos idées et formaliser le programme de votre client par le dessin. 

Dans cet article vous allez oublier les logiciels de 3d .. On passe en mode manuel 

Les 6 exercices suivants vont vous permettre de débuter le dessin d’architecture. Pour cela, je vous suggère de vous munir d’un crayon HB et un papier de type Canson ou Clairefontaine (par exemple A4 ou A5.

crayons graphite fabercastel pour dessin d'architecture

Travailler votre dextérité 

Les deux premiers exercices vont vous servir à améliorer le contrôle de votre main par rapport à ce que vous lui commandez. Vous avez besoin de développer la coordination entre:

  1. votre œil
  2. votre cerveau
  3. et votre main.

Des exercices mécaniques et répétitifs vont vous permettre de développer des réflexes, ce qui est vital si vous débutez en dessin. Ces réflexes, lorsque vous serez plus agiles, vous serviront à tester de nouvelles façons de dessiner.

Le dessin vous servira aussi , à partir d’un certain niveau de maîtrise,  à vous relaxer et à vider votre tête.Pourquoi ? Car le dessin demande de la concentration

Exercice 1: commencez par dessiner des cercles 

Dessinez des cercles de différentes tailles sur une feuille de papier jusqu’à remplir la surface totale de la page. Assurez-vous que les cercles ne se chevauchent pas. Tout l’exercice est là. 

Dessiner des cercles n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Plus les cercles se resserrent et sont petits, plus il est difficile d’être précis.

Essayez-les dans les deux sens – et faites-en beaucoup.

Secouez votre main quand elle commence à se contracter ! Ayez aussi votre bras bien posé sur la table pour ne pas le fatiguer. 

Exercice 2:  faites éclore la matière ! 

Remplissez une feuille de papier à dessin avec des lignes parallèles ou des hachures. 

Les diagonales sont naturellement plus simples à dessiner plus car elles suivent le mouvement de votre poignet.

Les hachures permettent de créer de la matière, de la profondeur, du relief et à faire ressortir les volumes. 

 

Tous les grands dessinateurs utilisent les hachures pour donner forme à leurs dessins.

Testez les hachures dans tous les sens. Combinez différentes hachures et essayez de faire ressortir des volumes par des ombres plus ou moins appuyées. 

Conseil: ne faites pas pivoter le papier. Le but ici est de former votre main pour vous familiariser avec des mouvements dans toutes les directions. 

Autre petit exercice : Essayez de reproduire cette pomme sans faire de contour mais simplement par un jeu de hachures dans des orientations différentes. 

Toujours avec les hachures vous pourrez dans des exercices que nous verrons dans d’autres articles travailler sur les ombres ( ombres simples et ombres portées. )

Cela vous permettra de vérifier et valider des éclairages par exemple. 

Perception – apprendre à voir

Le dessin consiste principalement à exprimer ce que vous voyez, ce que vous voulez montrer ( ou expliquer par un dessin) mais aussi  à vérifier ce que  voyez réellement. 

Les gens supposent souvent que tout le monde voit la même chose, mais en fait, voir est une compétence que vous pouvez améliorer. Lorsque l’on regarde il y des détails que l’on ne voit pas et en dessinant on les découvre !

Et en outre , vous n’avez pas la même perception que votre client. ce que vous voyez, il ne le voit peut-être pas ! 

Le dessin va vous servir à vérifier si vous et votre client comprenez bien la même chose avant de réaliser votre rénovation ou autre. 

Bien dessiner vous évitera des hors sujets… Qui se traduisent par des coûts… Supplémentaires. 

C’est tout bête ! 

Plus vous dessinez, plus vous améliorer la qualité de votre observation et la force de vous faire bien comprendre. 

Exercice 3: dessinez les contours de votre main.

Vous voyez tous ces contours sur votre main? C’est l’objet le plus à votre portée et auquel vous pouvez donner plein de formes différentes. 

N’essayez pas encore de dessiner toute votre main, c’est très difficile. Dessiner des mains conne Albrecht Dürer, est un excellent apprentissage du dessin. C’est un exercice qui permet de mieux utiliser son cerveau droit.

1- l’hémisphère gauche, dit « cerveau gauche », gère tout ce qui est lié à la logique, au langage, et à la perception du temps.

2- Le cerveau droit, gère tout ce qui touche à la créativité, à l’humeur et à la perception des formes dans l’espace.

Bref, Choisissez simplement quelques-unes de ces belles lignes pour dessiner les contours de votre main.

Que vous dessiniez une personne, une plante ou votre animal préféré, ce sont généralement les contours qui définissent un corps ou un objet et les rendent reconnaissables. 

Même si vous pensez que vous connaissez déjà la forme d’un objet, donnez vous toujours la peine de regarder de plus près et de le redécouvrir par le dessin. 

Le dessin voyez le comme un scanner, une façon de faire ressortir ce que vous n’avez pas perçu au premier regard. 

Exercice 4: Clair-obscur 

Le travail sur les tissus qui possède toutes les formes possibles, est un exercice facile et puissant.

Disposez sur votre table un morceau de tissu. Commencez par les contours, puis – en utilisant vos nouvelles compétences en hachures – créez un jeu d’ombres et de de lumières pour faire ressortir les volumes. 

 

Le tissu est un terrain de jeu génial pour essayer les différentes hachures que vous avez pratiquées.

Toutes les formes ou volumes que vous voudrez donner le seront par le jeu des ombres et des vides que vous aurez crées via les hachures.

Conseil: vous pouvez utiliser des hachures courbes pour moduler les formes et des hachures croisées pour obtenir des zones plus sombres qui ressemblent à des structures tissées. 

Astuce: Fermez un peu les yeux lorsque vous regardez le tissu. Vous verrez tout flou, mais vous verrez également un contraste amélioré entre la lumière et l’obscurité.


La disposition de la lumière est un excellent moyen de montrer ce qui est important dans une image. Jetez un œil aux tableaux de Rembrandt ou Georges de la Tour. Et la prochaine fois que vous regarderez un film, recherchez les effets dramatiques obtenus avec la lumière et l’ombre.

Exercice 5: Perspective –

Perdu dans l’espace , vous allez vous raccrocher aux cubes! Suivez simplement les étapes ci-dessous.

La perspective fait partie de la panoplie de celui qui cherche à débuter le dessin d’architecture. La perspective est essentiellement une projection d’un environnement 3D sur une surface 2D (votre morceau de papier). Dans mon cours sur la modélisation en 3D avec sketchup, vous pourrez revoir ou découvrir les fondamentaux de la vision dans l’espace en 3 dimensions.

 


Construire des dessins en perspective prend un peu de temps à apprendre. Néanmoins, vous pouvez vous  amuser avec la technique simple qui suit:

Étape 1: Tracez une ligne horizontale. Cette horizontale est un repère permettant d’équilibrer votre dessin et qui correspond à l’horizon de votre œil quand vous prenez une photo.

Étape 2: Définissez deux points de par et d’autre de votre droite. Ce sont vos deux points de fuite.

Étape 3: Enfin vous allez pourvoir tracer une ligne verticale quelque part en dessous (au dessus ce serait la même chose).

Partie 4: Vous pouvez maintenant relier les extrémités de la ligne verticale avec les points de fuite.

Étape 5: maintenant, ajoutez deux lignes verticales comme ceci:

Camp 6: [ bientôt l’everest 😉 ] Enfin, connectez-les aux points de fuite.

7 – Le sommet: Et pour finir, avec un crayon B, souligner les arêtes du cube. Voilà! vous avez votre cube en perspective. Vous êtes fier de vous ? NON … eh bien vous devriez … non sérieux ! mais surtout faites vous plaisir c’est le plus important !

 

Répétez les étapes 3 à 7 aussi souvent que vous le souhaitez. Quelle puissance de pouvoir découvrir que c’est si facile 😉 ! Si vous vous sentez aventureux, vous pourriez même faire éclore les côtés des cubes.Pourquoi vous ne feriez pas un cube en haut comme exercice ? Avec ça vous pourrez dessiner une pièce chez vous en volume .

 

 

Astuce: lorsque vous dessinez des lignes qui se rencontrent, il est généralement préférable d’être confiant et de les laisser se chevaucher un peu. Les formes seront mieux définies. Ne gommez pas ! ici on fait des exercices et il faut voir tous les traits… 

 

La maîtrise de dessin en perspective vous donnera la possibilité de créer des plans différents: premier plan et plan plus éloigné avec des objets plus petits.

Mais surtout, vous apprenez à votre cerveau à penser en trois dimensions.

Donc, même si vous choisissez de dessiner des dessins «plats» ou de jouer avec les «règles» de la perspective – ce que j’aime faire – comprendre le dessin en perspective est toujours l’une des compétences de dessin les plus précieuses que vous puissiez apprendre.

Exercice 6: Composition 

Faites 5 dessins différents d’un objet. Par exemple une coccinelle. Disposez la à chaque fois différemment sur le papier! et avec des échelles différentes. C’est une première approche de la composition.

La composition est un excellent outil pour «dire» quelque chose avec un dessin, pour lui donner un sens ou véhiculer un message. Pour comprendre comment cela fonctionne, vous devez garder à l’esprit que votre perception a été façonnée par des expériences quotidiennes.

Par exemple, les lignes horizontales et verticales nous semblent plus «stables» que les diagonales, qui pourraient «basculer» d’une seconde à l’autre. Et quand nous voyons une grande forme sombre au fond, nous supposons en quelque sorte qu’elle doit être «lourde».

Lorsque vous disposez différemment le sujet de votre dessin sur une feuille de papier (composition), remarquez comme cela change le sens véhiculé par le dessin.

Conclusion :

Que vous visiez une carrière d’architecte d’intérieur ou non, le dessin, qui a malheureusement été le parent pauvre de toute notre éducation, est un outil puissant pour :

  1. Améliorer votre observation du monde  (faites des croquis et moins de photos)
  2. Etre sûr que l’autre comprenne bien la même chose que vous (communication). C’est là que l’architecte a besoin de maîtriser le dessin pour bien se faire comprendre de son client
  3. Se relaxer en oubliant tout le reste … Vider sa tête car dessiner vous met hors du temps (vous verrez que le temps pas très vite lorsque vous dessinez)

Il y a un sujet que l’on abordera plus tard.. C’est la perspective curviligne..mais chaque chose en son temps. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.